Colloque international : "Mormonisme et exotisme"

Le colloque international Mormonisme et Exotisme s’est déroulé du jeudi 23 au samedi 25 mai 2013 à l’Académie Royale de Belgique. Le CIERL était partenaire de cette manifestation et plusieurs de nos chercheurs y ont participé (Anne Morelli, Baudouin Decharneux, Cécile Vanderpelen et Fabien Nobilio).

 

 

" Mormonisme et exotisme " a été le thème choisi par l'Université Libre de Bruxelles (ULB) pour servir de fil rouge et illustrer le tout premier colloque en Belgique centré sur l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours qui s'est déroulé du 23 au 25 mai dans le cadre prestigieux de l'Académie Royale de Belgique. Ce symposium a pu compter sur l'apport d'un panel de grande qualité composé par 25 professeurs en provenance principalement des deux universités BYU aux Etats-Unis (Utah et Idaho) ainsi que de professeurs émérites belges attachés au Centre Interdisciplinaire d'Études des Religions et de la Laïcité (CIERL) à l'ULB ou à l'Université Catholique de Louvain (UCL).

Jorge Varela, entre autre coordinateur des Séminaires et Instituts, a joué un rôle crucial dans l'élaboration et la concrétisation de cet événement majeur. Élève du professeur Baudoin Decharneux de l'ULB lors de ses études en vue d'un Master en Histoire du Christianisme en 1999, Jorge Varela a pu, au fil des années, nouer des contacts précieux et créer des liens d'amitié et de respect avec plusieurs professeurs de l'établissement. Ayant eu l'occasion de participer lui-même à des débats à la télévision traitant du fait religieux, cela a naturellement créé une ouverture et fini par déboucher sur l'idée d'un colloque sur l'Église, sans doute aidé aussi par le fait que l'Église ait été dernièrement l'objet d'un intérêt croissant et soutenu de la part des médias, suite à une série d'événements politiques et culturels qui ont donné naissance à ce que l'on nomme communément désormais le " moment mormon ".

Le choix du sujet peut paraître à première vue étonnant. Comme l'affirme Christian Euvrard, Directeur de l'Institut de Religion de Paris et un des principaux organisateurs du colloque : " Lorsque le thème a été proposé, j'ai d'abord été surpris: le mormonisme est-il vraiment synonyme d'exotisme ?  En réfléchissant, je me suis rendu compte que beaucoup d'éléments de la foi mormone peuvent paraître comme " exotiques " à des observateurs extérieurs. C'était donc l'occasion de montrer à quel point cet exotisme apparent trouvait ses racines dans l'Ancien et le Nouveau Testament, ou dans d'autres traditions chrétiennes ".

D'après Christian Euvrard, le colloque a été surtout l'occasion d'aborder des doctrines de l'Église en montrant que l'exotisme n'était pas là où l'on pouvait l'attendre mais que des pratiques telles que la dîme ou le temple, qui peuvent certes paraître exotiques, étaient déjà présentes dans la Bible et qu'une étude approfondie de la question permettait de voir clairement que plusieurs pratiques n'étaient pas uniques ou originales.

 

Parmi les sujets abordés, signalons :

" Le sacré et le secret dans le mormonisme " présenté par Walter Van Beek, à la tête du Département d'Anthropologie des Religions à Tilburg aux Pays-Bas

" Les rites du temple sont-ils exotiques ? " par le professeur de Sciences Politiques à Idaho Gerald Hansen

" L'interaction d'Abraham Lincoln avec les Mormons " proposé par l'historienne Mary Jane Woodger de BYU

" La vérité est-elle plus étrange que la fiction ? " par le professeur Fred Woods

et " Vie mormone : un parcours initiatique " élaboré par Jorge Varela