Axes de recherche

Huit axes de recherche structurent le CIERL. 

 

 

Religion, laïcité et politique dans la modernité

 

Avec l’émergence de l’humanisme moderne, à la Renaissance, les sociétés européennes ont commencé à connaître de grandes mutations dans leur rapport à la religion : sécularisation progressive des idées et développement du pluralisme religieux, tout au long de l’époque moderne ; dynamique de laïcisation des institutions ensuite, à l’époque contemporaine ; et, enfin, sécularisation des sociétés, au XXe siècle, pour voir, en ce début de XXIe siècle, réémerger le fait religieux et se renégocier le rapport entre politique et religion, au cœur de sociétés européennes fragilisées par leur décomposition identitaire. Ce sont ces processus, dans le temps long et dans le temps court, que le laboratoire "Religion, laïcité et politique dans la modernité" du CIERL met au cœur de ses recherches.

Responsables : Jean-Philippe Schreiber - Monique Weis

 

Les migrations et le fait religieux

 

Ce pôle a pris la relève du « Groupe d’étude sur l’histoire de l’immigration » qui est actif à l’ULB depuis près de 20 ans. Sans abandonner la problématique générale de l’histoire de l’immigration, à laquelle les membres du groupe ont déjà consacré divers ouvrages, colloques et expositions, il s’agit de recentrer ses travaux sur les aspects religieux du fait migratoire. Mutations religieuses, accompagnement religieux des migrants, chocs culturels, phénomènes d’acculturation, de résistance, de radicalisation ou de conversion sont autant de facettes faisant l’objet des études de ce pôle.

Responsable : Anne Morelli

 

 

Philologie et pensées mythiques

 

Le pôle de recherches « Philosophie, philologie et pensées mythiques » s’est constitué lors de la fusion du Centre de Philosophie Ancienne, fondé par Lambros Couloubaritis, et du Centre d’Etudes Comparées des Civilisations Anciennes. Sous l’impulsion des travaux de Lambros Couloubaritsis, l’objectif du groupe de recherches est d’analyser et de comprendre les pratiques du mythe, et leur lien problématique avec les religions. Les sociétés, ou les auteurs, créent des moyens d’expression, qui tentent de rendent compte du rapport complexe qui s’instaure entre le visible et l’invisible, le passé, le présent et l’avenir.

       Ces pratiques  ne sont pas confinées dans les sociétés anciennes, « primitives », ni dans un discours « irrationnel ».  Nous les envisageons dans la diachronie et dans la synchronie, et prenons en compte tous les moyens d’expression, et tous les discours, littéraires, architecturaux, iconographiques, et surtout, nous étudions le discours philosophique sur le mythe, et les pratiques discursives qui s’y rapportent. 

Responsable : Michèle Broze

 

 

Études bibliques

 

Depuis plusieurs années, le groupe d'études bibliques du CIERL assure la visibilité et favorise la coordination des membres qui s'intéressent à l'herméneutique, l'exégèse, l'étude critique des textes et de leurs sources, leur constitution en corpus, leur inclusion au / exclusion du canon. Fidèle à la vocation interdisciplinaire du CIERL, ce groupe vise à croiser les diverses méthodologies mises en œuvre pour appréhender les sources bibliques et développer les collaborations existantes en ces matières avec des Centres de recherches internationalement réputés.

       À ce titre, le groupe de recherche entretient des relations privilégiées avec plusieurs sociétés savantes dont la New Testament Society of South Africa (NTSSA). Les recherches du groupe se veulent à la fois méthodologiquement et chronologiquement ouvertes. Les textes bibliques (canoniques ou non), les écrits du judaïsme hellénisé, et la patristique y sont abordés sous de multiples angles comme la philologie, l'histoire des religions, et l'histoire de la philosophie. 

Responsable : Baudouin Decharneux

 

 

Franc-maçonnerie, rationalisme, libre pensée

 

Depuis de longues années, l'Université libre de Bruxelles a eu un rôle pionnier dans le domaine de l'étude des francs-maçonneries et de leur environnement intellectuel et philosophique. De nombreux colloques et de nombreuses publications y ont été consacrés, tant en ce qui concerne l'histoire de la maçonnerie que l'anthropologie des mythes, symboles et traditions maçonniques. Le CIERL poursuit cette réflexion et ces recherches, au travers notamment de la Chaire Théodore Verhaegen, des travaux de plusieurs de ses chercheurs sur les rapports entre franc-maçonnerie et ésotérisme 
 

Responsables : Baudouin Decharneux - Jean-Philippe Schreiber

 

 

Religion, laïcité et politique dans la modernité

 

Avec l’émergence de l’humanisme moderne, à la Renaissance, les sociétés européennes ont commencé à connaître de grandes mutations dans leur rapport à la religion : sécularisation progressive des idées et développement du pluralisme religieux, tout au long de l’époque moderne ; dynamique de laïcisation des institutions ensuite, à l’époque contemporaine ; et, enfin, sécularisation des sociétés, au XXe siècle, pour voir, en ce début de XXIe siècle, réémerger le fait religieux et se renégocier le rapport entre politique et religion, au cœur de sociétés européennes fragilisées par leur décomposition identitaire. Ce sont ces processus, dans le temps long et dans le temps court, que le laboratoire "Religion, laïcité et politique dans la modernité" du CIERL met au cœur de ses recherches.


Responsables : Jean-Philippe Schreiber - Monique Weis

 

 

Arts et religions

 

Pluridisciplinaire par excellence, ce pôle de recherche s’intéresse aux liens, souvent étroits et complexes, entre les arts et les religions. L’artiste traduit volontiers certains aspects du religieux dans ses œuvres, et les religions font souvent appel à lui pour rendre apparent et intelligible l’invisible. Cependant, les arts et les religions opèrent selon une logique fondamentalement différente. Comment, selon des modalités diverses dans le temps et l’espace, les sociétés sont-elles parvenues à les articuler pour qu’ils se rencontrent et communiquent ?
Toutes les cultures, toutes les religions et toutes les formes d’art sont prises en considération, dans une perspective comparatiste et diachronique.

Responsable : Sylvie Peperstraete ; Cécile Vanderpelen-Diagre

 

 

Fondation de la Mémoire Contemporaine 

http://www.fmc-seh.be/

 

 

Observatoire des Religions et de la Laïcité

http://www.o-re-la.org/